APSAD 93 | 2 Promenade Jean Rostand - Immeuble Européen 2 - 93000 Bobigny | téléphone : 01.43.93.10.23
Association Sportive destinée aux agents du Conseil Départemental de la Seine-Saint-Denis....
Visitez nos rubriques et venez nous rejoindre pour vous donner une idée de nos activités !

  5 conseils pour courir dans le froid

11/12/2015

A cette période de l’année les températures deviennent de moins en moins clémentes pour effectuer ses sorties Running. Difficile alors de se motiver pour chausser ses baskets. Néanmoins, une bonne séance de course à pied même par temps froid reste conseillée si vous prenez vos précautions. Voici cinq conseils pour courir par temps froid.

Savoir que vous augmenterez vos dépenses énergétiques

Il faut savoir préalablement que courir dans le froid n’est pas du tout contre-indiqué médicalement. Au contraire. Même avec des températures négatives elle reste conseillée. Le running n’est pas une activité sportive dangereuse tant que le thermomètre ne descend pas au-delà de -15°C ce qui reste assez rare en France.

Selon une étude américaine courir en hiver sous de basses températures permettrait même de brûler entre 12 et 32% de graisse supplémentaire comparé à la même séance de running avec des températures positives. En plus de l’effort physique, votre organisme doit en plus lutter contre le froid augmentant votre dépense énergétique.

Un bon équipement et de bonnes chaussures de sport

L’importance de bien choisir son équipement et ses chaussures de sport est très souvent évoquée. C’est encore plus vrai en hiver. Ainsi, en fonction de là où vous habitez, froid peut rimer avec neige et verglas. Pensez alors à investir dans une paire de chaussures avec de petits crampons.

Courir à cette époque de l’année, en pleine heure d’hiver, rime aussi à courir souvent dans la pénombre voire l’obscurité de la nuit. Vous pouvez aussi vous retrouver dans le brouillard. C’est pour cela que vous devez voir et être vu. Privilégiez donc les chemins éclairés et les vêtements réfléchissant.

Se protéger les extrémités : tête, mains, pieds…

Veillez également à bien vous couvrir au niveau de vos extrémités : tête, mains, pieds et même les articulations. Pour la tête un bonnet ou cache-oreilles feront l’affaire. Le but est d’empêcher le froid de s’évacuer par la tête afin d’éviter de ressentir une sensation de froid dans tout votre corps. C’est aussi un moyen pour diminuer les risques de maladie. Vous pouvez même prendre avec vous un cache-cou ou un foulard pour protéger votre gorge.

Autre partie du corps à couvrir : les mains. Comme pour la tête c’est indispensable afin d’éviter les évacuations de chaleur. Des gants suffisent pour cela. Couvrez également vos jambes pour ne pas favoriser les apparitions d’entorse et les problèmes articulaires.

S’hydrater correctement

Ce n’est pas parce qu’il ne fait pas une chaleur étouffante que vous devez arrêter de vous hydrater. Vous n’avez pas besoin de boire autant que sous des températures plus élevées mais la transpiration par temps froid accélère la déshydratation. Pour que l’eau reste tiède, conservez-la dans un conteneur isotherme.

Du renforcement musculaire avant la séance de Running

C’est une habitude à prendre à n’importe quel moment de l’année. Une fois par semaine minimum, effectuez une séance de renforcement musculaire avant votre course à pied. Pas d’inquiétude, vous n’avez pas à avoir peur de la prise de masse. Au contraire, en effectuant quelques exercices de musculation « at home » vous déstockerez le gras prêt à être brûlé par le run dans la foulée. Vous accélérerez donc la perte de poids. Non négligeable dans une période où les excès se font plus nombreux que d’ordinaire. De plus, cela vous permet de ne pas partir à froid…

Courir dans le froid est donc loin d’être impossible. Vous devez pour cela prendre certaines précautions et habitudes. Plus d’excuse donc pour hiberner pendant l’hiver. Ce ne sera ensuite que plus facile de courir au printemps !

article précédent | article suivant

 APSAD 93 | Plan du site | Contact